La tenue, les grades, les indemnités...

 

La tenue :

Lorsque vous serez incorporé, vous recevrez votre « paquetage » dans lequel vous aurez tous les EPI (équipements de protection individuelle) indispensables pour pouvoir intervenir en toute sécurité.

 

Les grades, l’avancement :

La hiérarchie des SPV comprend différents grades qui correspondent à des fonctions bien précises. L’avancement de grade se fait à l’ancienneté et à l’issue de formations spécifiques, permettant d’évoluer vers des grades de caporaux, de sous-officiers et d’officiers.

Les sapeurs-pompiers ayant un Bac +3, ont la possibilité d’accéder directement au grade de lieutenant en fonction de la taille du centre et de leurs compétences.

 

 

Les indemnités :

Le sapeur-pompier volontaire touche une indemnité (non imposable) dès lors qu’il est en service (intervention, formation,  manœuvre…).

 

Le saviez-vous ?

En fin d’activité, le sapeur-pompier volontaire perçoit une « PFR » (Prestation de Fidélisation et de Reconnaissance) : rente (assimilable à une retraite complémentaire) versée annuellement à partir de 55 ans et après 20 ans d’engagement minimum.