Le SDIS du Cher facilite les relations 'employeur-employé'

Le SDIS du Cher facilite les relations « employeur-employé » par :

  • Une politique de maîtrise de l’activité opérationnelle :

Le principe : le SDIS fait le choix de concentrer son action sur les missions strictement nécessaires et entrant dans le champ de ses attributions.

Ainsi, les destructions d’insectes ou les interventions non urgentes ne sont plus réalisées. Cela permet de diminuer fortement le nombre d’interventions en journée pour les volontaires ayant une activité professionnelle.

  • Un maillage territorial qui offre une réelle plus-value :

Le principe : le département du Cher compte 54 centres de secours. Ainsi, les interventions sont réalisées par des SP volontaires locaux. Cette proximité permet de gagner du temps pour les personnels volontaires ayant une activité professionnelle.

  • La mise en place d’un outil de gestion de la disponibilité individuelle : « DISPOTEL ».

Le principe : le volontaire enregistre sur un logiciel ses périodes de disponibilités. Ainsi, lorsque son bip sonne, il saura qu’il devra intervenir pour une mission de secours d’urgence.

Par conséquent, le volontaire et son employeur peuvent à l’avance gérer leurs plannings et anticiper toute mauvaise surprise. Cela permet plus de transparence.

« Un sapeur pompier alerté est un sapeur pompier utile pour l’urgence ».