Le sauvetage déblaiement

Berce sauvetage déblaiement
Berce sauvetage déblaiement

L’équipe départementale Sauvetage Déblaiement

 

1) MISSIONS DE L’UNITE

La spécialité sauvetage déblaiement permet d’intervenir en matière de reconnaissance et de sauvetage et de sécurisation d’un site dans les milieux effondrés ou menaçant ruine, où les moyens traditionnels des sapeurs pompiers sont inadaptés, insuffisants ou dont l’emploi s’avère dangereux en raison des risques présentés mais aussi dans des manoeuvres de forces relevant du sauvetage d'animal.

L’unité a vocation à intervenir à l’échelon départemental ou extra-départemental sur demande du COZ.

Dans le département du Cher, la cellule sauvetage déblaiement peut être engagée lors d’opération de désincarcération et de manœuvre de force pour accident de circulation impliquant un transport en commun, un poids lourd, un engin du BTP ou agricole.

 

2) EMPLOIS et FORMATION

L’unité est constituée de sapeurs pompiers professionnels et volontaires titulaires des unités de valeurs suivantes réparties en 4 emplois :

- SDE 1 : sauveteur- déblayeur

- SDE 2 : chef d’unité sauveteur-déblayeur

- SDE 3 : chef de section sauveteur-déblayeur

- SDE 3 : conseiller technique sauveteur-déblayeur

 

Une liste d’aptitude opérationnelle départementale est arrêtée par le Préfet.

Le maintien des acquis est obligatoire et conditionne l’inscription sur la liste d’aptitude.

 

3) NOMBRE D’INTERVENANTS SD 2014

- 1 conseiller technique SDE 3

- 3 chefs de section SDE 3

- 33 chefs d’unité SDE 2

- 93 sauveteur-déblayeurs SDE 1

 

4) NOMBRES D’INTERVENTIONS EN 2013

- 18 pour manœuvres de force ( accident de circulation)

- 3 pour sauvetages d’animal

- 9 pour explosions, feux, effondrements

 

5) MOYENS MATERIELS

La cellule sauvetage déblaiement (CESD) est dotée de matériels :

- De protection individuelle (dotation collective de casques F2, protections auditives...) et collective (éclairage, balisage...)

- De levage et de manoeuvre de force (coussins de levage, chèvre et tripode, verrins...)

- D'un groupe de désincarcération

- De recherche (caméra d'exploration : "vibrascope"; appareil d'écoute : "vibraphone") et d'exploration (marteau piqueur, carotteuse, tronçonneuse à béton...)

- De sauvetage (barquettes, échelles, lots de sauvetages...)

- D'étaiement (bois, tronçonneuse, disqueuse, étais métalliques...)

 

6) ENGAGEMENT et MISE en ŒUVRE de L’UNITE

 L’engagement de tout ou partie de l’unité SD est fait par le CTA

- Des la demande de secours en fonction  des informations reçues à l’appel et nécessitant son engagement immédiat (personne ensevelie, glissement ou effondrement de terrain/tranchée, explosion, effondrement de bâtiment ou menaçant ruine)

- Des la demande de secours sur certains départs types

- En renfort à la demande du COS

- A la demande du COZ pour engagement extra départemental.

Dans le département il est prévu deux types d’engagement en fonction de l’intervention.

- Soit une équipe de reconnaissance constituée de la CESD et 1 SDE2- 5 SDE1

- Soit une unité  constituée d’1 SDE3, 1 SDE2 et 10 SDE1

Lorsqu’il y a notion de victime, l’équipe cynotechnique est engagée en complément pour effectuer des recherches approfondies.

Moyen de levage
Moyen de levage